الأربعاء 26 يوليوز 2017

Vers l’adoption des règles des actes divins

Le Coran est-il vraiment un livre sacré non par les musulmans seulement mais par tout le monde intellectuel ? c’est le but auquel le coran complimente les scientistes. et les évoque ouvertement :

  1. Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. (À partir de l’adresse <http://coran-en-ligne.com/Sourate-035-Al-Fatir-Le-Createur-…> ).

Pourquoi je m’intéresse à cette fraction de l’humanité : les savants ? Le coran évoque avec fierté le rapport intelligentia/croyance en Dieu, car cette humble partie scientiste ayant une peur spécifique de Dieu compte tenue de leurs données scientifiques , et de leur savoir, et du respect à leur personnalité.

Ce livre sacré, les musulmans à nos temps se contentent de sa lecture visant les bonnes actes de leur seigneur, et je songe le voir entre les mains des spirituels : ceux qui l’embrasse avec croyance, fierté et enthousiasme en vue de trouver en lui le guide serein de la vie (facilitant l’octroi des clés de la vie)

les mains de ceux qui ne s’intéressent que de sa lecture sans autant de dévoiler les secrets et règles des sermons divins, ni de les extraire sous forme d’équations mathématiques, pour simplifier la direction de l’humanité vers le plus cours et le plus bénéfique chemin vers sa décision idéale, où bien de toute simplicité la domination des clés de la science politique.

Certes, ce que les académiciens n’ont pas pu mettre la main dessus dans leurs études en sciences politiques concernant les facteurs où critères de mobiles des actes et faits réagissant sur terre, ce trésor qu’est le Coran en découvre les secrets et donne les règles fondamentales pour une vie idéale et une vision apaisante l’âme, l’esprit, et le corps humain , ainsi que son bien être sur terre, et après le jour de la surrection. .

Le Coran ne se simplifie pas à donner les règles que représentent les sermons divins ; mais nous donne tout une vision intégrale de ce qu’est la justice divine entre sa créature hommes, femmes, enfants, filles terres cieux, … et le rôle primordial à accomplir par chacun de nous pour la prospérité de l’humanité.

Les sermons divins représentent une régularité incontestable et inchangeable, et intransférable, et chaque sermon est appelé ” sounah ” où critère et compte tenu de la régularité, de la continuité et de la persévérance de ses règles lui ont permis d’entrer à la science humaine par sa porte la plus large.

L’homme peut être a su dompté les lois du climat ; ceux-ci représentent les lois divines naturelles, bien que compliquées : mais les sermons divins représentent des lois coraniques simples par leur instructions, et se diversifient par l’intersection des uns aux autres ce qui les rend une infinité aussi complexe que les lois naturelles.

Les lois Coraniques nous donnent deux formes de lois présentant les ” sounanes ” (ensembles de sounah ) : les premiers sont sous forme de lois globales, les seconds sont des lois précises pour chaque fait indépendamment détaillé. Alors seront-nous en mesure de récapituler ces lois et de les transformer en un critère aussi simple à utiliser et à simplifier le chemin le plus court pour chaque fait de l’humanité ?.

Qu’attendront les scientistes pour s’engager dans les recherches développant les efforts humaines pour leurs biens, leur prospérité de la vie terrestre et celle après le jour de surrection. ?

Le ” fiqh ” , ( ensemble de règles, lois et dogmes bâtissant la religion islamique) par la pluralité de ses rites sont bien loin de songer à se développer vers une modernisation plus intellectuelle s’appuyant sur les données des critères divines, compte tenue de leur vision antécédente leur divisant sous forme de clans concurrentiels.

L’extrémisme surgie bien loin des données et lois divines et seul le Coran est capable de tracer à l’humanité la stratégie de leur existence sur terre.

Les Lois et règles divines préconisent les conjonctures des études statistiques pour que l’humanité s’ouvre sur une nouvelle vision aussi complexe , mais d’une nécessité primordiale.

Ce but aussi important, qu’intéressant exige l’adoption des groupes de chercheurs ayant pour activité l’extraction et l’exploit des lois divines en premier lieu puis leurs convertions sous forme d’équations mathématiques permettant leur saisie en informatique pour que l’esprit et l’intellect humain se réveillent, se développent, s’évanouissent et peuvent surmonter un laps de temps de la sauvagerie humaine.

L’humanité toute entière n’est pas pardonnée de laisser un livre aussi important pour elle sans lui donner l’importance et la place qu’il mérite réellement.

Sourate 35 : Al Fatir – Le Créateur

Traduction de la sourate 35 du Coran, Al Fatir (Le Créateur) : Al Fatir est une sourate mécquoise qui comporte 45 versets. Selon l’ordre de la compilation du Coran, elle a été révélée après Al-Fourqane.

CORAN-EN-LIGNE.COM

اقرأ كذلك

إشارات للأصول البانية والمؤسسة للعلاقات التفاعلية بين السنن الشرعية والسنن الكونية ؟

يقول الحق جل جلاله : سورة النساء { 25) يُرِيدُ اللهُ لِيُبَيِّنَ لَكُمْ وَيَهْدِيَكُمْ سُنَنَ …

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

thirteen − 2 =